blog.fauteuildelumiereascensionnelle.com

blog.fauteuildelumiereascensionnelle.com

Message de Sanat Kumara reçu par Agnès Bos-Masseron le 25-1-15

2015Posted by Claudine Wed, January 28, 2015 11:36:33

La joie profonde de ces rassemblements. Vous le voyez, vous vivez déjà l'au-delà de l'espace. Nous sommes ici, n'est-ce pas, ici au cœur du cœur, dans cette chaleureuse tendresse qui ne connaît que l'union, dans cet émerveillement d'êtres qui choisissent de se poser pour honorer cette union même, le cœur, la vie.

Vous connaissez déjà l'au-delà de l'espace, entrez dans l'au-delà du temps. Oubliez ce concept d'avant ou d'après, il n'est que maintenant. Maintenant, la fraternité rassemblée. Maintenant, la beauté de l'union.

Sur la terre, quelques antennes permettent de s'ouvrir en conscience avec une grâce plus profonde peut-être. Avec l'aisance de sa nature retrouvée, s'ouvrir en conscience à cette évidence de la fraternité qui ne connaît que l'hommage. L'union, la puissance de cette amitié, le savez-vous, nourrit la terre au-delà de ce qui est connu.

Les Fauteuils sont parmi ces antennes. Rares sont ces antennes, et infiniment précieuses. Dans le cœur des villes, dans la montagne qui rit, les Fauteuils rayonnent, unis à ces quelques rares points de rayonnement qui se font antenne pour rappeler l'invitation à ce grand retour à l'éternelle demeure, pour rappeler l'invitation à se laisser nourrir par cette chaleureuse tendresse que rayonne la fraternité et qui est le reflet de cette chaleureuse tendresse qu'est la nature de l'Être.

Puissant le sentiment d'amitié dans l'au-delà de l'espace, profonde l'union. Chaque être qui s'unit ainsi autour des Fauteuils, ou uni au Fauteuil depuis sa propre demeure, chaque être qui fait ce choix est une perle offerte à l'écrin du Divin. Car connaissez-vous la puissance de tels rassemblements, non seulement au-delà de l'espace, mais au-delà de toutes les dimensions ?

Vous le voyez, votre intention d'harmoniser la terre par votre présence et votre écoute du rayonnement du Fauteuil est entendue de cette fraternité qui vous entoure, vous chérit et vous accompagne, et qui amplifie la profondeur du rayonnement de l'union que vous partagez. Chaque être infiniment précieux ou précieuse. Gardez-vous ce regard offert et ouvert à ce qui est l'au-delà de ce précieux même, la splendeur, l'innocence, la félicité de l'Être ?

Voyez, la beauté de la fraternité, tous unis dans ce même regard offert à l'Être, anime cette simple et profonde joie, si puissante qu'elle est félicité. La famille réunie.

Nous honorons la présence de votre cercle. Dans son unicité, nous honorons la présence de chaque être au sein de ce cercle. Nous honorons le commun de notre regard, le commun de notre attitude tout offerte, ouverte. Ainsi s'amplifie le rayonnement des Fauteuils.

Car vous le savez, n'est-ce pas, la puissance de l'attention. L'attention offerte au Fauteuil, non seulement nourrit l'être qui lui offre son attention mais nourrit la terre, nourrit l'humanité. Et vous le savez, n'est-ce pas, le besoin pour l'humanité d'être ramenée à cette évidence "Je Suis infiniment nourri par ma propre nature", si l'on veut bien baisser les masques, se regarder au profond de sa propre joie et se reconnaître, et danser et chanter la louange à l'Être. Prendre le temps de tout poser, se taire et écouter, de se laisser nourrir par le rayonnement des Fauteuils.

Vous le savez, n'est-ce pas, il est des intensités d'énergie, des intensités d'intention, des intensités d'attention, que l'on nomme retraites des Maîtres, offrir l'attention au Fauteuil avec une intensité telle que le lieu qui accueille le Fauteuil devient une telle retraite.

Prendre le temps de se poser pour offrir à la terre cette intention d'harmonie et pour s'offrir à soi-même ce temps d'harmonisation, de réunification, de rassemblement, ce temps où chaque être se nourrit de l'intensité de sa propre joie et de la puissance du rassemblement du cercle.

Voyez, l'heure est venue de déposer les concepts erronés. Les dimensions ne sont que des leurres. L'invitation n'est pas de franchir les seuils multidimensionnels, mais de s'installer avec une intensité telle dans la plénitude que Je Suis le cœur que Je Suis, que l'illusion multidimensionnelle s'évanouit pour faire place à l'éternité de ce regard d'amour pur, à l'éternité de cette Présence suprême et vénérable dont chaque incarnation est la gloire.

Il est un silence qui est or pur. Offrir ce silence en l'incarnant à la surface de la terre, est don très précieux.

A cette heure où l'humanité est unie dans cette intention de ramener la terre à l'harmonie totale, infiniment précieux le don d'attention offert au Fauteuil. Infiniment précieux pour soi-même, car cette fraternité des Gardiens de la Flamme a une générosité infinie pour ceux qui se tournent vers leur rayonnement. Infiniment précieux pour la terre car le Fauteuil, vous le savez, n'est pas un instrument mais un Être, et l'Être, nourri de la puissance d'amour, étend la puissance de son rayonnement et permet à cette fraternité des Gardiens de la Flamme d'intensifier les dons.

S'unir ainsi dans un esprit d'amitié, de célébration, de joie pure et simple, dans une ouverture à l'inspiration, à l'élévation. S'ouvrir à l'au-delà du temps et de l'espace et se retrouver plein de sa propre plénitude. Et tout offrir. Tout recevoir et tout offrir, les deux sont un, n'est-ce pas ?

Offrir à la terre le silence doré, offrir à la terre la puissance de l'intention d'union, offrir à la terre la simple fraternité. Et que coulent les rayons !

Dans cet au-delà du temps et de l'espace, tenir la terre au cœur de son cœur dans le cœur du Fauteuil. Car vous l'avez compris, les Fauteuils sont une même et seule énergie exprimée chacun dans son unicité peut-être, éternellement unis. Cette énergie est l'intention des Gardiens de la Flamme de transmuer la conscience humaine pour la ramener au plus simple, au plus ultime, ramener l'incarnation à la pure splendeur d'être lumière.

Tenant la terre dans le cœur, dans l'énergie du Fauteuil, animer cette intention de ramener l'incarnation à la pure splendeur d'être lumière.

Nous vous remercions. Nous vous saluons.