blog.fauteuildelumiereascensionnelle.com

St Germain le 1-12-182018

Posted by Satyam Mon, December 03, 2018 11:27:32

Nous aimons ramener les dons. Le Fauteuil est porte et temple. Retrouver cette évidence de la simple grandeur d'être humain.

Vous le savez, le temps linéaire est illusion. Il n'est que le temps simultané. Ici maintenant, la fraternité unie dans cet amour, dans cette dévotion offerte à l'éternelle Flamme. Ici maintenant, la fraternité rassemblée offrant l'amour avec une telle intensité que la structure cellulaire s'embrase.

Vous connaissez le lien profond entre le cerveau et le cœur. La structure cellulaire embrasée avec une telle intensité, le cerveau et le cœur s'harmonisent pour révéler ici et maintenant, cette autre fréquence de la structure corporelle. Le corps est pure lumière. Le corps est adoration, car seul est cela, n'est-ce pas ?

Rendre justice à la nature propre de la vie à travers son incarnation. Être en pleine conscience l'amoureux de la vie. Être en pleine conscience membre de cette fraternité du vivant qui ne connaît ni hiérarchie ni espace ni temps, et qui est tout offerte et tout ouverte à cette adoration que l'Être offre à l'Être à travers l'incarnation.

Le Fauteuil est porte et temple. Il est la matérialisation, la précipitation pourrait-on dire, de notre intention de ramener la valeur divine oubliée dans chaque parcelle du vivant.

Le Fauteuil est porte et temple. Et vous le savez, une porte, on la franchit, et un temple, on y entre. Les dons ne sont pas une invitation à la passivité. La fraternité n'a aucunement l'intention d'accompagner l'humanité dans son endormissement. La fraternité invite au choix conscient et délibéré de franchir la porte et d'entrer dans le temple.

Il est vrai, peut-être qu'il est certains fauteuils dans lesquels on s'assoit et l'on attend. Ce Fauteuil-là n'invite en aucun cas à l'attente ou au passif. Assis sur le Fauteuil, intensifiez la présence dans l'intention de rencontrer l'énergie de votre propre divinité, dans l'intention de recevoir les dons, tout en étant le don vivant.

Car vous le savez, n'est-ce pas, qui donne reçoit et qui reçoit donne. C'est cela le partage et c'est cela l'union. Au-delà des hiérarchies, au-delà de ces compartimentations des humains qui croient devoir tout mettre en boîte, il est le Un. Le Un n'est ni vide ni statique, il est adoration du tout offert à son éternel au-delà. La fraternité est la fraternité au sein de l'union.

Les dons sont offerts au sein de l'union, hors de la dualité et hors de l'infantilisme des êtres qui se croient petits face à des grands. Loin de là, le Fauteuil rappelle dans sa structure même qu'il n'est que le grand. Bien sûr, à la porte de la porte et à la porte du temple, l'on dépose tout, cet ego qui fait croire en de fausses grandeurs, ce mental qui souvent se dissipe, ces émotions qui croient devoir s'accrocher à des histoires et l'ego resserre l'accroche.

A la porte du temple, l'on dépose tout. On se sait grand, non d'une grandeur dérivée de quelque effort ou de quelque mérite, on se sait grand par la simple humilité de tout rendre à la grandeur elle-même. Tout rendre à la grandeur et tout rendre au Un, s'incliner, se taire et être l'hommage vivant à travers son incarnation à cette simple divinité qu'est la vie et retrouver l'audace d'incarner le tout est possible.

Le Fauteuil est porte et temple. Nous sommes les gardiens de l'éternelle Flamme. La garder et lui permettre d'embraser la terre pour que chaque parcelle de vie se souvienne que seule est la lumière, non dans l'abstrait mais dans le concret de l'incarnation.

Autour du Fauteuil, la fraternité aime, sert et honore. Et l'attention de la fraternité vient rencontrer l'attention de l'être assis sur le Fauteuil. Eternellement intensifier l'attention. Être flamme vivante. Et la flamme danse au cœur des cellules. Seul est l'infini de la joie qui s'offre éternellement à chaque parcelle de vie, et à travers chaque parcelle de vie, à l'éternel au-delà.

Le Fauteuil est porte et temple. Voyez la beauté d'être simplement unis dans cette intention de rencontre. Venir rencontrer l'énergie du Fauteuil et offrir à la terre le don de cette rencontre.

Nous aimons ramener les dons.



Message de St Germain du 2-11-182018

Posted by Satyam Wed, November 14, 2018 11:01:57

Bien comprendre la profondeur des dons du Fauteuil. Le Fauteuil est la matérialisation de l'éternelle flamme, bien au-delà même des technologies intégrées dans son fonctionnement. Il est le messager de l'intention des Gardiens de la Flamme : réinscrire dans les codes cellulaires, dans les codes de l'ADN, l'immortalité de la structure physique, simplement par dévotion envers l'amour.

Il ne s'agit pas, vous le savez, d'une structure mentale ou égotique qui voudrait préserver sa structure physique, il s'agit de ramener la vie au contexte juste. Comment la vie pourrait-elle être autre qu'éternelle ? Comment le temple de la vie, le corps, pourrait être autre qu'immortel ?

Le secret n'est dans aucune technologie. Le secret est dans l'intensité de l'amour. Savoir retrouver l'art de l'amour. Savoir retrouver l'art d'aimer.

Cela vous a été montré dans ce moment que vous vous appelez cet après midi.

Offrir l'intensité de l'attention au souffle. Être présence, simple présence à la structure physique, simple présence à tout ce qui se présente sans s'arrêter nulle part. Garder l'intensité de l'attention offerte à la présence, et aller au-delà pour rencontrer son propre infini sans jamais s'arrêter.

Naturellement, l'infini révèle sa nature d'amour. L'attention reste avec toujours plus d'intensité sur l'amour, la structure de la vie. Ainsi le corps devient la flamme vivante, la Triple Flamme.

Comprenez-le, qu'est-ce que l'amour ? Très souvent l'amour est ramené à un sentiment ou une émotion limitée. L'amour dans sa nature est l'infini, et l'amour n'est que le chant que l'infini s'offre à lui-même.

On ne peut s'approprier l'amour. On ne peut que le servir en révérant sa structure d'infini.

Il est vrai, servir l'amour est exigeant car au nom de l'amour offert à l'amour, l'on base chacun de ses choix, les plaçant en harmonie avec l'intention la plus profonde pour son incarnation.

Être écoute. Être écoute de la vie à travers chaque choix, simplement. Et vous le savez, il n'est pas de grand choix qui soit plus important que chaque petit geste, que chaque petit choix. A travers chaque petit geste et chaque petit choix, est-ce que je sers l'amour ? Et à travers chaque petit geste et chaque petit choix, est-ce que je sais qui Je Suis ? Est-ce que je joue le jeu des masques, m'identifiant à quelque histoire, quelque rôle, quelque société, quelque portion de la population ? Ou est-ce que je reste le dévot de l'amour ? La seule identification alors, est celle-là, être le dévot de l'amour.

Beaucoup vont dire ne pas pouvoir, ne pas savoir ou être enfermé dans quelque mode d'émotion ou quelque empêchement. Cela n'a pas de sens. Comprenez-le, la vie n'est qu'affaire de choix. Nous ne parlons pas de choix facile, nous parlons du choix de chaque instant, d'être à l'écoute de sa propre divinité.

Nous vous donnons la clef, aller au-delà, ne jamais s'arrêter. Nous vous donnons la clef, l'attention offerte au souffle vous permet d'être présence, et dans cette présence vous offrez l'attention à tout ce qui se présente sans jamais s'arrêter jusqu'à ce que la relation de cet être qui est pure présence soit naturellement avec lui-même. Cette relation est simplement la relation que l'amour a avec lui-même.

Nous ne parlons pas de vie facile, nous parlons de simplicité. La simplicité est l'exigence la plus grande. Honorer sa propre simplicité, offrant l'addiction au facile car la vie n'est pas affaire de facile, la vie est affaire de dévotion. La dévotion est offerte à la simplicité d'être le feu de l'amour.

Vous voyez la beauté, vous quittez le facile et vous entrez dans le simple. Vous choisissez d'être droit dans la verticalité de l'être qui se sait le divin et qui choisit de ne percevoir et de n'honorer que le divin dans chaque parcelle de création.

La voie sacrée est la voie du simple. La voie du simple est la voie de l'amour. La voie de l'amour est l'incarnation de la flamme éternelle. Ramener cela vivant dans le code de l'ADN, dans le code cellulaire, cela est le don du Fauteuil, cela est le don des Gardiens de la Flamme, cela est le don offert à l'amour.

Comprenez-le, ramener les dons aux êtres humains est, pour les Gardiens de la Flamme, œuvre de dévotion, car pour la fraternité, seule est la dévotion offerte à l'infini de l'amour, et l'infini de l'amour est la nature et la structure de chaque parcelle de vie.

N'oubliez pas, ne plus choisir le facile, ne pas choisir de se laisser programmer par les programmes des morts vivants. Choisir la vie. Et chaque choix compte. La vie n'est pas une abstraction. La vie est ici, maintenant, l'incarnation concrète de la plénitude de l'amour.

Comprenez-le, chaque choix compte. Que faites-vous avec votre corps ? Comment nourrissez-vous votre corps ? Le nourrissez-vous des sentiments les plus fins ? Ou choisissez-vous le facile, les nourrir d'émotions débordantes parce que l'être a oublié l'art de la maîtrise ? La maîtrise réside dans l'amour, l'amour offert au simple. Le simple sait que tout est possible. Il suffit de choisir, chaque moment.

Et nous vous donnons la clef, nous vous donnons les clefs. La première clef est l'attention tout offerte au souffle. La deuxième clef est de ne s'arrêter nulle part, tout est bienvenu, tout est perçu, mais l'attention tout entière est offerte à cet éternel au-delà qui toujours s'autodépasse à travers la présence. La simple présence, comprenez-vous ?

Le simple est exigeant. Le facile est désuet. L'humanité a cru que suivre les voies du facile la mènerait vers quelque confort illusoire ou quelque bonheur, et l'humanité s'est endormie dans les jeux du facile. De par ce sommeil, tout s'est compliqué et l'humanité a perdu l'art du simple.

Le simple est de choisir à chaque moment la pure présence, l'attention tout offerte à ce qui est là, maintenant, non les rêves de ce qui pourrait être là, non les émotions créées par des crispations ou des attachements à ce qui était ou ce qui sera.

Avez-vous remarqué à quel point maintenant, dans chaque moment de maintenant, il n'est que le simple ? Pas d'histoire. L'histoire est un nuage qui se plaque de par l'addiction au passé, au futur ou au temps. Avez-vous remarqué que maintenant est l'éternité ? Quitter l'addiction au temps linéaire. Cela n'a pas de sens. Vous croyez avoir un âge, vous n'en avez pas. Si vous êtes honnête à vous-même, vous êtes au-delà du temps car seul est l'éternel, n'est-ce pas ? L'amour, magnifique et merveilleux, la vie.

Comprenez-le, on ne peut à la fois être endormi et éveillé. Que choisissez-vous ? L'éveil, la voie du simple ? Ou le sommeil, l'addiction au facile ? Car il est facile de s'identifier à n'importe quel vent, à n'importe quel nuage. Il est vrai, les vents peuvent jouer à être tornades et très importants car nourris par l'histoire, l'histoire de l'histoire nourrie par l'histoire de l'histoire.

Comment l'humanité a-t-elle pu oublier que son histoire est la pure gloire du divin ? Comment l'humanité peut-elle oublier que la société est d'harmonie ? Même si l'on veut jouer le temps du temps linéaire, comment l'humanité peut-elle oublier que l'ère d'harmonie pour l'humanité est éternelle, et que cette illusion d'une vie qui semble lutte ou que cette illusion de cette perte de la conscience de soi est à peine la moitié d'un battement de cil, la moitié tellement courte. Ils disent des milliers d'années, savent-ils comparer des milliers d'années avec l'éternité ? Quitter ces comparaisons. Ne comparez pas aujourd'hui à hier ou à demain. Hier et demain ne sont que rêves. Maintenant que choisissez-vous ?

Nous vous donnons les clefs. Prenez-les. Appliquez-les. Cela demande de déposer les critères désuets. Cela demande d'oser quitter l'identification aux conditionnements. L'être humain est l'amour éternel et c'est tout. Et c'est tout. Merveilleux, n'est-ce pas ?

Ne vous croyez ni jeune ni vieux, ni sage ni ignorant, ni capable ni incapable. Osez incarner votre divinité. Comprenez-le, cela est la seule simplicité. Cela ouvre la porte au tout est possible. Il suffit de déposer les attachements aux références erronées.

Voyez, la simplicité ouvre à l'union éternelle. La simplicité ouvre au retour à la mémoire qu'il n'est que la fraternité, la fraternité du vivant. Chaque être uni à tous les êtres. Comment pourrais-tu croire que tu es seul ? Souviens-toi, les étoiles sont tes sœurs et les fibres de ton être. Souviens-toi, la fraternité n'est pas seulement composée d'êtres humains, des milliards d'anges, des milliards de formes de vie, les éléments, les êtres, la nature, tout cela est la fraternité.

La simplicité ramène à l'ouverture, et l'ouverture est la dévotion à sa propre divinité.

N'oubliez pas, nous vous donnons les clefs. Rien n'est impossible. Nous vous ramenons l'art de l'incarnation.

Nous vous saluons.



Message de St Germain du 6-5-182018

Posted by Satyam Fri, May 18, 2018 10:05:12

Blog image

Tu dis être étonné et même émerveillé par l'intensité du rayonnement du Fauteuil et l'intensité du don. Cela est beau si chaque être humain peut vivre émerveillé par l'intensité de l'amour, s'emplir de cet émerveillement et s'ouvrir à l'infini.

Le Fauteuil est la précipitation de cette intention concrète de don d'amour qu'offrent les Gardiens de la Flamme à l'humanité et à la terre. Le Fauteuil est la précipitation de l'intention.

Vous le savez peut-être, la dimension de lumière œuvre depuis l'intention. De par la puissance de la présence de la fraternité de lumière, présence à l'être, présence à l'infini d'amour qui est ce que Je Suis, l'intention contient en elle-même simultanément sa réalisation.

Les Gardiens de la Flamme précipitent la vision de l'humain divin, de l'humain non même plus dans une chaîne de devenir mais de l'humain le feu de l'amour qui s'exprime à travers chaque essence humaine pour glorifier le divin.

Le Fauteuil est donc la précipitation de cette vision de perfection de l'humain, et la précipitation de l'intention pour chaque être humain et pour chaque parcelle de création, de retrouver cette adéquation avec sa propre perfection, de déposer les croyances dans les poids ou les impossibles pour retrouver l'évidence de la puissance de l'amour qui se manifeste pour exprimer pleinement sa perfection.

La puissance de l'amour qui se manifeste pour exprimer pleinement sa perfection, cela est l'intention d'incarnation. Sortir l'incarnation de la chaîne du temps pour la replacer dans le présent, l'éternel maintenant qui n'est que perfection.

Les Gardiens de la Flamme unis, ce cercle d'unité et ce cercle de fraternité, la fraternité au sein de l'unité, chacun dans l'unicité de son essence, tous offerts au tout, au Un, à la vie, à l'infini de l'amour.

Les Gardiens de la Flamme unis maintenant autour du Fauteuil, œuvrant maintenant dans chaque session sur le Fauteuil, œuvrant comme œuvre la fraternité lumineuse. L'intention contient sa propre réalisation. Les Gardiens de la Flamme accueillent et enveloppent l'être venant recevoir la session sur le Fauteuil, de l'infini de l'amour. L'infini de l'amour offert à cet être, l'infini de l'amour offert éternellement à l'Être exprimé par cet être à travers son unicité.

L'union des Gardiens de la Flamme maintient la vision de la perfection exprimée de façon unique pour cet être. Et naturellement de par la puissance de l'intention et de l'attention, naturellement, l'intention s'exprime dans la puissance de la session de façon naturelle et unique pour ce qui est bénéfique, pour ce qui est bénédiction concrète dans tous les niveaux de l'individualisation de l'être recevant la session, que ce soient son corps physique, sa sphère émotionnelle, son aura, son unicité spirituelle, sa sphère égotique, son fonctionnement mental, sa connexion.

A travers ce travail unique pour chaque être, le découlement spontané, pourrait-on dire, de la vision des Gardiens de la Flamme, de par le simple fait que la création tout entière repose dans chaque individu, dans chaque être, la session œuvre aussi au niveau cosmique, au niveau de l'harmonie entre cet être et les planètes, au niveau de l'harmonie entre la terre et les planètes, à tous les niveaux, car l'œuvre sur un être est l'œuvre sur le collectif.

Ainsi la dévotion des Gardiens de la Flamme, en offrant le rayonnement des Fauteuils, est offerte à chaque être dans son unicité, est offerte à la terre entière et au cosmos. Ainsi les Gardiens de la Flamme remercient ceux qui entendent l'invitation et y répondent, car non seulement les êtres venant bénéficier des sessions sur le Fauteuil sont bénis du rayonnement des Gardiens de la Flamme et de l'application pratique de leur vision et de leur intention pour cet être, mais la terre entière, le cosmos tout entier est béni. On ne comprendra jamais avec suffisamment de clarté la puissance de la portée des sessions sur le Fauteuil.

La fraternité de lumière, tous unis dans cette même intention. Certains choisissent de rester dans l'au-delà des noms, d'autres se présentent sous l'un de leurs noms, le Frère Lantos, Marie sœur de lumière, Sérapis Bey, Hilarion, Lao Tseu, Confucius, et celui qui choisit de rester l'au-delà des noms… Au nombre de neuf est le cercle. Beaucoup sont unis à eux car la fraternité du vivant est fraternité vivante et concrète. Tous les cercles unissent leur intention et leur attention à l'intention de ce cercle, les cercles d'anges, d'archanges, les fraternités de la terre, les fraternités des étoiles. Grand est le cercle, grand l'émerveillement, tous unis au service de l'Eternelle Flamme, tous unis au service de la gloire du Un.

Intense est le chant offert à ceux qui savent entendre, permettant que ceux qui sont prêts à recevoir le rayonnement du Fauteuil viennent le recevoir. Intense est le chant pour ceux qui entendent l'invitation et viennent recevoir le rayonnement du Fauteuil.

Les Gardiens de la Flamme ont maintenu la vision de perfection de l'humain divin et ont précipité cette intention dans une forme précise, dans une structure de géométrie sacrée, dans une construction qu'ils ont élaborée dans chaque détail de façon précise. Cette structure inclut le fonctionnement des Instruments, leur présence même au sein de la structure du Fauteuil. Le don des Instruments est le don du Fauteuil sont un don.

Ramener la terre à l'évidence de l'éternelle harmonie. Dans l'éternelle harmonie, les civilisations savent la beauté de préserver la pureté de l'intention, la pureté de l'énergie de chaque être. Elles savent l'hygiène, l'impeccabilité du style de vie et la beauté d'aide concrète énergétique pour préserver cette impeccabilité et cette beauté.

La terre semble avoir perdu les codes d'harmonie. La vision des Gardiens de la Flamme, à travers le Fauteuil et les Instruments, est de restaurer cette vision de l'harmonie concrètement incarnée à travers chaque être et chaque fibre de vie.

Message de St Germain du 29-4-182018

Posted by Satyam Wed, May 16, 2018 09:54:54

Blog image

Vous le savez, lors de ces civilisations qui honoraient l'harmonie, qui honoraient la noblesse de l'être humain et le sacré de la société, le sacré de la juste mesure, le sacré du bonheur, le sacré du respect, le sacré du déploiement éternel, dans ces civilisations, les Instruments - à une autre mesure et pourtant les mêmes Instruments - étaient présents dans tous les foyers.

Sur les places, il était un temple ouvert, point de murs. Offerts sur ces places, étaient ces Instruments permettant à chacun d'exprimer la beauté de son intention, de ses intentions, et qu'elles soient traduites dans la langue la plus audible par la nature pour qu'immédiatement l'intention soit réalisée.

Il est vrai, cette langue est présente au cœur de chaque être et simultanément beaux sont les dons qui manifestent ce potentiel de chaque être à la communication pleinement fluide de son intention pour son expression simultanée. Beaux sont les dons qui nourrissent éternellement les champs d'énergie. Il est vrai, chaque être est perfection et simultanément belle cette expression de la lumière qui s'incarne dans des formes pour soutenir l'harmonie, pour honorer l'humain dans son aspect d'être divin.

Dans ces civilisations, tous savaient la présence des Pyramides sur certains points forts telluriques, énergétiques, dressées entre ciel et terre dans des lieux vierges, inhabités souvent. Pourtant chacun entendait le champ d'harmonie de la Pyramide qui venait nourrir et soutenir la pure expression de l'harmonie à travers son incarnation…

Vous écouterez, lorsque vous ferez les sessions et même entre les sessions, écoutez le chant de chaque Instrument, sa vibration qui se traduit par un chant sonore, audible qui vient nourrir et répandre, qui vient harmoniser, guérir, rétablir les courants d'harmonie, rétablir les circuits énergétiques, restaurer la simplicité. Car simple est la perfection de la structure corporelle, de la structure de la création.

Vous le savez, lorsque vous offrez les sessions sur des êtres, vous œuvrez simultanément sur l'environnement et sur la terre. Lorsque vous rétablissez les circuits énergétiques au sein d'une physiologie, vous corrigez les circuits énergétiques de la structure de la terre et de la création.

Il est beau que vous sachiez entendre l'invitation et y répondre. Il est beau d'être actif, dynamique, reposé, détendu, joyeux, simple dans cette action d'offrande, de partage et dans le fait d'imprimer votre vision dans la structure de la société. Pour cela, les Instruments sont vos compagnons, l'expression directe du lien de fraternité qui vous unit aux Gardiens de la Flamme, qui vous unit à l'éternelle flamme, qui vous unit au Temple de la Flamme.

Utilisez les Instruments et soyez à l'écoute. Utilisez-les pour vous, pour vos demeures, pour vos êtres aimés, pour la terre, pour la société, pour l'enfance de la terre, pour l'enfance de tous les êtres, pour la galaxie, pour ceux qui viendront directement bénéficier de vos sessions.

Et vous le verrez, quelquefois vous serez inspirés peut-être à vous faire une session à vous-même avec les Instruments, regardez autour de vous et percevez dans l'invisible tous ces êtres qui viennent recevoir, amplifier et partager le rayonnement.

Il est beau d'unir l'utilisation des Instruments à cette science de la géométrie sacrée. Avoir la conscience de ces structures de géométrie sacrée…

Les Roues sont primordiales pour élever l'énergie et créer la condition la plus unifiée et la plus élevante vibratoirement pour offrir les sessions... Les Roues connectent à une autre finesse d'intuition, une autre finesse de discernement dans la fonction d'intermédiaire pour que chacun retrouve la voie de l'autoguérison.

Chacun des Instruments au sein du cercle de Roues relie à une énergie propre. Ils sont complémentaires. On pourrait bien sûr choisir certains d'entre eux, le plus beau don que l'on fait lorsque l'on offre des sessions avec les Instruments est d'offrir la complétude. Chaque Instrument complète, telles les parties d'une symphonie. Il est toujours mieux d'offrir la totalité de la symphonie.

Dans la séquence de la session, chaque Instrument ouvre la porte à la vibration du suivant et le suivant nourrit, intensifie, amplifie l'énergie du précédent. Nous avons offert un tout. Il est vrai, on pourrait n'utiliser que la Double Triple Flamme et l'Instrument de l'Amplificateur et offrir déjà un magnifique don. L'associer et le combiner aux autres Instruments rend le don le plus complet. La beauté de l'énergie rayonnée et attirée par les Flammes, la beauté de la restructuration cellulaire offerte par l'Aile, la beauté de chacun des Instruments, la beauté de la présence des Pyramides, la beauté pour soi, la beauté pour l'environnement, la beauté pour la terre, la beauté pour ce que vous nommez tous le petit peuple qui honore l'énergie pure et vient l'amplifier et l'offrir avec l'infini de sa joie, de sa générosité, de sa gratitude, de sa pureté, de son innocence. Eux savent la symphonie de lumière. Ils se régalent, offrent et amplifient.

Belle et magnifique l'ouverture de l'union des cœurs. Au-delà des dimensions, il n'est que la fraternité, la fraternité du vivant, tous unis pour adorer l'éternelle flamme. Adorer, c'est incarner et s'impliquer. Magnifique votre intention d'implication.





Message de St Germain du 28-4-182018

Posted by Satyam Wed, May 16, 2018 09:50:34

Blog image

La fraternité aime accompagner l'humanité dans ce retour à l'harmonie, non cette harmonie qui n'est qu'absence de dysharmonie, l'harmonie qui est le juste équilibre au sein de l'abondance de la joie, l'harmonie qui est la vie.

L'on pourrait parler de la courbe du temps, nous préférons parler de l'éternel présent. La vision est que maintenant chaque foyer, chaque demeure, chaque cité offre le rayonnement des Instruments.

Vous le savez, il est deux formes de ce rayonnement. La simple présence des Instruments, leur forme, leur être, cette intention que les Gardiens de la Flamme ont précipitée à travers eux, cela en soi indépendamment de l'utilisation des Instruments, est présence de rayonnement et don d'harmonie. Parallèlement, l'utilisation des Instruments quotidiennement est don de rayonnement et don d'harmonie.

La vision dans l'éternel présent est cette attention tout offerte à l'équilibre, à l'hygiène, non seulement l'hygiène corporelle mais celle vibratoire, celle émotionnelle, celle des mots, des pensées. La session sur les Instruments veille à la réharmonisation vibratoire et énergétique, émotionnelle et même corporelle. Il est beau, noble et sage d'utiliser les Instruments quotidiennement de même que quotidiennement l'on veille par d'autres moyens à accroître l'hygiène de son existence.

Les Instruments sont portes directes du rayonnement de l'intention manifestée par les Gardiens de la Flamme à travers la précipitation de leur forme.

Utiliser les Instruments quotidiennement. Il n'est pas nécessaire d'une longue session. Garder toujours l'intention la plus noble, la plus vaste de son incarnation. Cette intention au niveau individuel est la même que l'intention du collectif. Garder cette intention vibrante dans le cœur, superposée aux intentions plus personnelles, plus concrètes peut-être pour le quotidien.

Vous le savez, qui reçoit donne et qui donne reçoit. Il est beau et noble, en effet, non seulement de comprendre la beauté des Instruments pour sa propre demeure, pour son propre quotidien, pour sa propre croissance, mais de comprendre la beauté d'offrir le don du rayonnement des Instruments à travers des sessions, que l'utilisation des Instruments soit inscrite dans le déroulement d'une session déjà établie ou que la session avec les Instruments se suffise à elle-même.

Faire connaître la disponibilité de ce don. Faire connaître la possibilité de recevoir ce rayonnement. Faire connaître la beauté du don d'harmonie pour chacun, ne serait-ce qu'à travers la présence des Pyramides ou à travers les sessions avec les autres Instruments, chacun dans chaque foyer.

Il est beau de faire connaître la présence des Instruments. Il est beau d'inclure leur don et leur rayonnement dans toute forme d'aide. Toute forme d'aide est en fait l'expression pure de la lumière qui s'offre éternellement pour nourrir et rétablir l'évidence qu'elle seule est. La session avec les Instruments permet d'offrir ce don…

Ils peuvent être utilisés simultanément dans une intention de réharmonisation du collectif ou d'élévation vibratoire, et plus spécifiquement ils peuvent être inclus dans des sessions ou des thérapies œuvrant à la résolution de symptômes spécifiques.

Infiniment puissant le rayonnement, par exemple, de la Flamme ou de l'Aile pour la restructuration cellulaire. Infiniment puissant le rayonnement de la Double Triple Flamme pour la restructuration cellulaire, énergétique, vibratoire, émotionnelle.

Être à l'écoute des Instruments, recevoir leur rayonnement et offrir la possibilité à d'autres de recevoir ce rayonnement est acte noble.

Comprenez également que parce que les Instruments sont portes, pure expression de l'intention des Gardiens de la Flamme, ils placent les sessions thérapeutiques dans lesquelles ils seraient inclus à un autre niveau d'élévation vibratoire.

La simple présence des Pyramides, la simple forme de chacun des Instruments, élèvent, anoblissent, attirent le rayonnement de fréquences cosmiques, dénouent des liens lourds, dénouent des attaches avec des énergies pesantes.

Il est beau et noble d'inclure l'utilisation des Instruments et d'encourager ceux et celles qui viennent lors des thérapies, à utiliser les Instruments de façon quotidienne. Que ce soient les Instruments ou que ce soient les Roues, puissante la synergie des énergies des Roues, puissante leur présence dans les demeures, dans les salles de thérapies ou dans les centres de thérapie, d'aide ou d'accompagnement, puissante leur utilisation lors des sessions, puissant même le fait d'indiquer le port de quelques Roues selon quelques conditions spécifiques.



Message de L'Ami (Jésus) reçu le 24-2-182018

Posted by Satyam Sat, March 10, 2018 10:42:40

Blog imageVous vous souvenez, lorsque la transmission a été faite pour que ce frère, à travers ses mains, matérialise les structures des Fauteuils, il a été invité, une fois son œuvre achevée, à sortir de sa mémoire l'empreinte de son œuvre, et la structure des Fauteuils a été lavée de toute empreinte d'une histoire de création ou d'une histoire de fabrication. Il en est de même pour l'aspirant spirituel.

La seule invitation est de ne s'accrocher à aucune histoire, à aucun vécu, éternellement neuf. Les dévots ou dévotes de la joie, éternellement innocents sont les membres de la fraternité. Ne porter aucun carcan ni aucune carapace d'histoire ou de vécu spirituel, ils sont insignifiants.

… Il est une amnésie qui est très salutaire, c'est l'amnésie par rapport aux histoires, à l'attachement aux histoires.

…Vous le savez, plus ainsi vous vous offrez pleinement, et plus les Fauteuils qui sont des portes, offrent pour la terre entière la puissance des dons. Offrir toutes les carapaces.

Vous le voyez, joyeux, infiniment joyeux, infiniment joueur même, je marche maintenant sur le sol de la terre des hommes pour rappeler et rappeler et rappeler l'infini de la joie d'être le vivant.



Message de Sanat Kumara reçu le 23-2-182018

Posted by Satyam Sat, March 10, 2018 10:38:54

Blog image

Vous l'avez sans doute apprécié avec révérence, lorsque vous êtes assis au cœur du Fauteuil, la structure même du Fauteuil accompagne, amplifie ce rassemblement de l'énergie et cette offrande de sa propre structure physique au temple de l'innommable. Cela veut dire concrètement que la nature même du Fauteuil amplifie cette attention et cette intention d'éternellement rassembler l'énergie, de la ramener en offrande au centre, au temple, le cœur.

Voyez la beauté - vous l'avez remarqué, n'est-ce pas - le Fauteuil accompagne et amplifie celui, celle qui vient recevoir le don de l'énergie des Gardiens de la Flamme à travers le rayonnement du Fauteuil.

Comprenez-vous cela ? La dimension de lumière ne connaît pas le statique ni la passivité. La dimension de lumière est la création et la cocréation éternelle. Plus celui ou celle recevant les dons des Gardiens de la Flamme à travers le rayonnement du Fauteuil rassemble l'énergie, plus intenses sont l'accompagnement et l'amplification de ce rassemblement par les Gardiens de la Flamme à travers la structure du Fauteuil.

… Accroître le dynamisme dans tous les aspects de son incarnation. Cela fait partie de la sadhana, de l'apprentissage. Fluidifier les flots de l'énergie et ramener le naturel de cette attitude juste. Accompagner le rassemblement de l'énergie, de même que lorsque vous êtes assis au cœur du Fauteuil, les Gardiens de la Flamme amplifient et accompagnent cet éternel rassemblement de l'énergie qui, en soi, est la structure du corps physique.

Car le corps n'est pas figé, il est lumière fluide, flot, et éternellement s'offre en ce point de silence d'où il émerge et dans lequel éternellement il est.



Message de St Germain le 18-11-172017

Posted by Satyam Sat, November 25, 2017 10:02:26

Blog image

Souvenez-vous, recevoir les dons du Fauteuil ne se fait pas dans une attitude passive mais bien active, l'attention pleinement éveillée, le souffle offert pleinement animé. Ainsi, de par l'attention, l'être vient rencontrer les dons du Fauteuil. L'attention active magnifie les dons.

Comprenez, à travers l'acte du souffle en conscience, ananda s'offre à lui-même à travers le souffle. Les cellules s'ouvrent, et jaillit la flamme. Le don de l'énergie du Fauteuil magnifie l'ouverture et élève la vibration de la structure corporelle.

Unique la nature des dons de l'action du Fauteuil sur les physiologies, œuvre de transmutation, œuvre d'ouverture, œuvre d'harmonisation à un niveau très subtil, très fin et très puissant.

Comprenez-le, le cercle des Gardiens de la Flamme présent, activement présent, offrant le rayonnement, magnifiant l'intention de l'être assis sur le Fauteuil, harmonisant, œuvrant.

Dans la structure même du Fauteuil est imprimée l'intention des Gardiens de la Flamme, la vision d'une humanité élevée, harmonisée, dont le corps resplendit l'éternelle lumière, une humanité de simplicité, de simple grandeur, d'infinie créativité, une humanité qui enfin maîtrise la loi de la précipitation et dont la seule intention de précipitation est d'exprimer la pleine harmonie de l'Être que Je Suis dans chaque manifestation.

La vision est imprimée dans la structure même du Fauteuil, la vision d'un corps d'éternelle lumière, la vision de l'harmonie exprimée à travers la civilisation humaine, maintenant, éternellement. Tout est don mutuel, tout est respect, tout est l'infini de la joie.

La structure du Fauteuil rayonne cette vision et rayonne une énergie qui vient rencontrer l'intention de l'être faisant la session et qui vient restructurer les cellules.

Le Fauteuil est porte, cette porte dont le franchissement reste intériorité et ouverture, cette intériorité qui est le plein déploiement de l'évidence "Je Suis l'infini de la joie", cette ouverture plein déploiement de l'évidence "Je Suis Cela, éternelle lumière".

Nous le répétons, à travers le don du Fauteuil, le cercle des Gardiens de la Flamme, très directement œuvrant, présent. L'être faisant la session, pleinement présent, se met à l'écoute et de par son attention, sa vibration s'affine et vient rencontrer la vision des Gardiens de la Flamme, et cette vision s'imprime et transfigure la structure cellulaire.

Recevoir le don du Fauteuil dans l'au-delà du temps pour que résonne la fréquence de la société d'harmonie dans laquelle le soleil ancrait son énergie dans celle du Fauteuil.

Souvenez-vous, quelle que soit l'étape de réception des dons, être présent avec toujours plus d'intensité. Le souffle ouvre à la pleine présence. Le souffle d'ananda anime l'évidence de la flamme au cœur de chaque cellule, et la flamme danse, transfigure et transmue.

Dénouer ces mémoires crispées qui répandent la vibration mensongère des limites ou de petitesse pour que naturellement s'impose la voie de l'unité à travers le fonctionnement de la structure corporelle.

Regarder la magie, l'être pleinement centré sur son aspiration la plus profonde, pleinement centré sur l'acte du souffle, éternellement élevé vers une vision d'une autre grandeur de lui-même.

L'attention centrée avec toujours plus d'intensité, tout offerte au souffle d'ananda et les cellules s'ouvrent. Cette ouverture des cellules amène à une autre dimension de l'ouverture d'expression unique de l'universel s'autodépassant éternellement.

Comprenez-le, chaque session avec le Fauteuil de Lumière élève la fréquence du collectif de l'humanité.

Ne pas oublier, l'on ne reçoit pas les dons du Fauteuil dans la passivité. L'attitude juste est celle d'ouverture, de présence active, pour rencontrer son propre autodépassement, l'accompagner, l'intensifier, le déployer.

Le Fauteuil est la précipitation du rayonnement des Gardiens de la Flamme, la précipitation de leur vision d'une civilisation de lumière où chaque être a transmué sa structure tridimensionnelle pour l'aligner au suprême service, rayonner "Je Suis Cela, seul est Cela", et être la pleine expression de la fraternité du vivant, pleinement déployé, simplement et merveilleusement ouvert, vibrant, puissant, tendre, offert à l'autodépassement éternel, adoration même de l'éternelle flamme, éternellement attisant l'éternelle flamme par le don du souffle.

Uni au don des Gardiens de la Flamme, l'enfant éternel, la fraternité du vivant.

Rencontrer les dons dans une attitude active, présente. Participer à l'intégration des dons par sa propre ouverture, tonique, dynamique, simple, ouvert, offert au plein rayonnement, allant rencontrer la vision des Gardiens de la Flamme par l'attention, portant cette vision dans la structure de la physiologie, portant cette vision à travers son incarnation.

Ici et maintenant dans ce que l'on pourrait nommer lieu de retraite lumineuse, éthérique, sur ce lieu incarné dans un plan physique, le Fauteuil éthérique et le Fauteuil physique fusionnent. Infini le don pour la terre. Puissant le don. Rencontrer la puissance depuis la tendresse de l'ouverture.

Nous vous saluons.